Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2018

Patti, PJ, Nina et Amy

DSC01310.JPG

Elles sont arrivées en voiture, une bonne heure en pleine chaleur qu'elles ont vaillamment supportée sans même se coucher, attentives, comme nous dans le métro, à garder leur équilibre dans les virages. Elles ont la queue longue, la tête brune à souhait, les yeux clairs, et mangent uniquement de l'herbe et du foin. Dans la rubrique "herbe", il faut bien sûr ajouter certaines gourmandises comme les ronces, les feuilles des branches basses, les orties séchées. Le verger a été à peu près nettoyé en trois semaines, et ces demoiselles inséparables sont actuellement dans le deuxième pré, où elles passent le plus clair du jour à l'abri de la chaleur sous les grands chênes. Quand vient le soir, elles font chorus à la barrière et regagnent leur abri pour la nuit. Au matin, baignées par le soleil de l'est elles attendent impatientes l'ouverture du portail pour pouvoir s'élancer à nouveau vers les hautes herbes et tous les secrets enfouis dans les fourrés du grand champ.

DSC01297.JPG

DSC01298.JPG

IMG0277A.jpg

IMG0314A.jpg

DSC01303.JPG

DSC01311.JPG

15:33 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

07/05/2018

voir les animaux

DSC00985.JPG

Leur grand frère est chez son cousin et aujourd'hui le temps était vraiment trop trop beau. J'ai donné le choix entre plusieurs balades et je savais ce qu'ils choisiraient, mais l'enthousiasme était vraiment au rendez-vous.

Le spectacle des oiseaux, le pique-nique, la prairie indienne, les îles des primates, notre tour prenait différentes couleurs. Les animaux, les plantes, les visiteurs, tous semblaient mus par la légèreté et le bien-être du jour. Les ondulations des feuillages, les vibrations de la lumière, le sourire des soigneurs expliquant leur travail suscitaient inévitablement des envies de nature, de dehors, de contact animalier, une idée de métier peut-être ?

En fin d'après-midi, nous quittons les lieux avec la foule et je pense à toutes ces bêtes qui vont retrouver d'autres gestes, d'autres territoires. Le panda roux va s'étirer et peut-être descendre de l'arbre, les canards et tous les oiseaux vont traverser les chemins d'un pré à l'autre, gagner d'autres plans d'eaux, les ongulés auront fini leur sieste et vont se remettre à paître. Peut-être, poussés par la fantaisie de l'un d'eux, vont-ils courir un peu, reprendre possession de l'intégralité de leur champ. Les rhinocéros iront se rouler dans leur bauge, les pélicans se prépareront pour un dernier repas de poisson et le bébé wallaby, tout blanc, retournera se lover dans la poche de sa mère, tandis que ses congénères sortiront de leur réserve et gagneront la prairie des yacks et des chameaux. Les siamangs descendront de leurs arbres et iront chiper les derniers morceaux de fruits laissés par leurs soigneurs. Tout le parc soufflera profondément et semblera s'étirer lui aussi, les cris des enfants auront cessé et le silence animé de la campagne reprendra le dessus. Il reste plusieurs heures avant le coucher du soleil et la vie ici continuera sans nous, apaisée et presque libre, dans une respiration renouvelée.

DSC00990.JPG

DSC00975.JPG

DSC00978.JPG

DSC00995.JPG

DSC01012.JPG

DSC01015.JPG

DSC01021.JPG

DSC01019.JPG

DSC01018.JPG

19:08 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

17/04/2018

3 agnelles

d0e1f856f34e510a751dc50256fcced5.jpg

Et voilà, elles arriveront en juin !

Ce sont des solognotes, une race à protéger. Elles sont belles et leur laine, j'en ferai quelque chose (dès que les journées seront passées à 48 heures).

Elles sont robustes, résistantes, et se régaleront de nos herbes variées, à l'ombre des grands chênes.

Un peu plus d'un mois pour bien finaliser les clôtures, créer des portières d'une parcelle à l'autre, aménager un coin de l'écurie, protéger les arbres au verger, prévoir une réserve de foin, un dispositif pour l'abreuvoir...

Un mois, ça fait combien de week-ends ?

02/05/2016

le p'tit nouveau

DSC02476.JPG

Il s'appelle Latcho et a cinq mois, il est arrivé depuis dix jours à peine et déjà chacun vaque à ses occupations comme s'il avait toujours été là. Il reçoit force caresses et bisous, mais les journées sont rythmées par des cris de surprise, d'effroi ou de colère.

Cris des enfants lorsqu'il s'aventure dans la salle de jeux et démolit les constructions ou quand il rapporte une à une les petites voitures dans son panier.

Cris des adultes quand il monte sur la table pour tenter un vol de nourriture.

Cris de la basse-cour lorsqu'il entre dans le verger et joue au loup avec les poules.

Il connait maintenant tous les recoins du jardin et participe déjà activement aux travaux du potager (hem !), mais c'est en promenade, dans les champs, qu'il donne le plus joyeux de lui-même. Tilia participe avec bonheur et, dans la course poursuite, on ne saurait dire lequel de ces chiens est le plus jeune.

Il engouffre sa pâtée en quelques instants, c'est un bonheur de lui voir autant d'appétit.

Mais quand arrivent sept heures, Monsieur Latcho est dans son panier et dort comme un bébé dont la journée a été bien remplie. Il ronfle et vous pourriez sonner du cor tout près, il dort...

DSC02457.JPG

DSC02471.JPG

DSC02485.JPG

DSC02578.JPG

DSC02579.JPG

DSC02510.JPG

09:55 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (2)

01/06/2014

Tilia

DSC06479.JPG

Tilia la belle, la douce au nom de tilleul habite désormais chez nous.

Elle nous a tous adoptés et les jeux et les promenades avec cette nouvelle compagne rythment nos journées. Dès la première nuit elle a dormi dans son panier. Elle fait parfois semblant de courir après les chats mais ne dit rien aux poules. Et dans les champs, quand elle parcourt le blé déjà haut, elle fait de temps à autre un saut puissant sur place pour m'apercevoir et vérifier que je suis toujours là. Car c'est à moi qu'elle obéit. Ainsi, quand les enfants jouent avec elle à la balle, c'est bien souvent à moi qu'elle vient la rapporter.

Bien venue à la maison, Tilia, nous sommes heureux de t'y accueillir !

DSC06484.JPG

DSC06500.JPG

DSC06505.JPG

DSC06509.JPG

DSC06511.JPG

DSC06517.JPG

DSC06518.JPG