Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2016

bonjour 2016

DSC01542.JPG

2016 est arrivé et je sais que cette année nous portera chance. Je suis née un 16 et c'est chaque fois un jour qui me fait vibrer. Le nombre lui-même me paraît des plus positifs et quand je le croise, il me semble porteur d'un petit quelque chose en plus, encore mieux que le 9 qui est un de mes chéris, et bien mieux à coup sûr que le 15.

J'ai des projets plein la tête et je compte mener à bien tout ce que je n'ai pas pu faire l'an passé. Je me sens pour cela une énergie folle. Pour les princes de ma famille dont j'ai la joie d'accompagner les jours et pour moi-même, il y aura en 2016 des moments de partage plus nombreux et des liens renforcés, des connexions renouvelées vers les bêtes, les plantes, les autres, le monde et l'art.

Je retournerai peut-être enseigner un peu, mais je compte aussi sur de beaux chantiers et il me faudra un peu plus de rigueur pour des soirées préservées, rien qu'à nous deux, avec plein de place pour des conversations, de bons films, du thé chaud et des aiguilles et de la laine entre les mains.

A vous tous mes amis lecteurs, je souhaite une année 2016 pleine de douceur et de sérénité.

DSC01543.JPG

DSC01544.JPG

DSC01546.JPG

DSC01547.JPG

27/12/2015

joyeux Noël !

DSC01724.JPG

18/12/2015

en vacances !

DSC01682.JPG

Tout le monde est rentré et ce n'est pas un soir comme les autres.

Ils vont enfin pouvoir se reposer le matin et se consacrer entièrement aux préparatifs de Noël et à leurs jeux.

Hier soir, comme tous les jeudis, nous avons chanté avec Matthias à la guitare. Plusieurs chansons sont déjà à notre répertoire et je sens qu'ils y prennent de plus en plus de plaisir. Lucien finit toujours la séance en chantant seul une chanson apprise à l'école, de sa petite vois d'enfant émouvante et encore mal assurée. Même Alexandre a participé (contre la promesse d'un jus de fruit frais au dessert !), lui pour qui le chant constitue une mise en avant encore assimilée à une mise en danger.

Ce matin, Philippe est retourné à la garderie, il semble avoir compris que c'est un moment pour jouer et que Maman reviendra très vite. C'est aussi un temps de partage avec les dames de la garderie, souriantes, accueillantes. Et en sortant, ma conversation avec cette autre dame qui garde des enfants, si pleine de calme, de sensibilité, avec sa voix grave et un peu cassée, m'a remplie d'émotion pour la journée. Il était question de mères et d'enfants, de séparation, de rupture et de précocité. C'est drôle, elle fait partie de ceux déjà croisés auparavant dont j'étais sûre que nous avions quelque chose à échanger.

J'ai du travail, il reste des préparatifs pour les fêtes et il me faudra savoir passer des moments qui leur soient uniquement dédiés, pour dessiner avec eux, chanter ensemble ou jouer.

Vivent les vacances !

DSC01653.JPG

DSC01654.JPG

DSC01677.JPG

DSC01686.JPG

02/12/2015

12 mois

IMG_0728-1.JPG

Ce dernier bébé fait ma fierté et je tâche de profiter de chacun des moments que nous partageons. Je reste toujours étonnée devant son air réfléchi et rêveur, et sur ces photos de ce premier anniversaire c'est son regard plein d'intériorité et la posture de sa main qui me frappent et me rappellent cette toute première photo extraordinaire après sa naissance. Plus que circonstancielles, ces attitudes me parlent et m'en disent long sur sa façon d'être au monde.

C'est aussi un petit garçon volontaire, très tonique. Il sera sans doute hypersensible comme ses frères, mais son ancrage dans le moment présent n'est qu'à lui. J'ai hâte de le voir grandir, de le découvrir toujours plus, de faire de mieux en mieux sa connaissance.

Nous passons, ô chance, toutes nos journées ensemble, quand tous sont partis au travail ou à l'école, et notre rythme est marqué par les repas, les changes, les jeux et les tétées, mettant tout le reste, travail, soins de la maison et du jardin au second plan.

Je suis sûre que, comme tous mes enfants, il a beaucoup à m'apprendre et je me régale chaque jour de le regarder vivre. Ses premiers pas sont chaque jour plus sûrs, bien sûr il escalade tout et collectionne les hématomes, mais ses nuits sont désormais complètes et il a appris depuis peu à lover sa tête dans mon cou en guise de câlins.

Mais ce que j'aime au moins autant, c'est le regard de ses frères sur ce bébé et les liens qu'ils tissent petit à petit, pour toute la vie.

Bon premier anniversaire, Philippe !

IMG_0731.JPG

IMG_0732.JPG

14/11/2015

la paix à portée de main

DSC01473.JPG

La paix c'est filer dans les champs prendre une grande respiration.

Assister soudain au coup de théâtre du soleil sur une haie savamment choisie dans le paysage qui s'étend devant nos yeux. Penser, au-delà de la peine, de la panique, de l'angoisse, à ces enjeux politiques, stratégiques, économiques, qui nous échappent un peu, ou complètement. Se souvenir qu'en dépit des déclarations et des gestes de solidarité, les États restent des êtres froids.

Alors, rentrer faire un gâteau, car un gâteau, c'est du partage, un peu de chaleur humaine.

Pour un beau gâteau :

mélanger 4 verres de farine, 2 verres de cassonade, 1 verre d'huile, 1 sachet de levure. Compléter avec du lait jusqu'à ce que la pâte soit homogène et glisser dedans ce que l'on veut, ce que l'on a sous la main, ce qui fait envie : des noix, des pommes, des raisins, de l'orange. Faire cuire 40 minutes à four moyen.

Et surtout, ne pas oublier le trait de cannelle, car la cannelle, c'est le Nord, mais c'est aussi le Maroc et Tunis. La cannelle, c'est Haïti, c'est l'Inde, c'est le monde entier.

Le monde entier dans mon gâteau.

DSC01466.JPG

DSC01474.JPG

DSC01475.JPG

DSC01471.JPG

DSC01503.JPG

DSC01504.JPG

DSC01507.JPG

DSC01505.JPG

04/11/2015

coucou caché

DSC01424.JPG

DSC01420.JPG

DSC01422.JPG

28/10/2015

jours d'automne

DSC01407.JPG

Tout en ce moment rosit, rougit, jaunit, se teinte de bruns variés, d'ocres et d'oranges et c'est l'apothéose de l'automne telle que Thoreau la décrit dans ses "Teintes d'automne". J'adhère à son idée selon laquelle ces feuilles aux couleurs magnifiques sont non pas en train de mourir mais bien plutôt au sommet de leur mûrissement, tout comme peut l'être une pomme ou un autre fruit.

Déjà cela demande plus d'efforts de sortir de la maison, de quitter les jeux, le poêle allumé, il faut retrouver les bottes, les manteaux et parfois même déjà un bonnet ou un foulard, mais la campagne est à son apogée et le spectacle des arbres sous les ciels ennuagés vaut toutes les émissions de télévision.

Dès le milieu de l'après-midi, le soleil mordore les murs des maisons et les feuillages et la moindre feuille un peu jaune touchée par les rayons obliques devient elle-même soleil.

Illuminations inattendues dans les haies, dans les bois et à chaque coin du jardin.

DSC01408.JPG

DSC01410.JPG

DSC01413.JPG

DSC01414.JPG

08/10/2015

retour à la maison

DSC01131.JPG

Matthias est rentré à la maison mardi soir, l'opération avait duré six heures, mais c'est un rétablissement éclair et les douleurs physiques et les fatigues morales laissent peu à peu place au sourire et au retour des blagues.

Ces journées auront été marquées par de fortes émotions, des liens resserrés, des confidences inhabituelles. On retiendra des visages, ceux des chirurgiens bien sûr (nous n'avons pas vu le robot Victor !), mais surtout, surtout, la blonde Marine aux mains douces... Et tous ces enfants du service, des petits, des bébés, des mamans qui pleurent au retour du bloc opératoire, et, lundi après le dîner, alors que tout est calme et que les visiteurs sont partis, une musique soudaine dans le couloir et le passage des clowns dans les chambres.

Et le soir de la sortie, la pluie et les vagues sur la Loire au soleil couchant...

DSC01135.JPG

DSC01137.JPG

17:00 Publié dans Matthias | Lien permanent | Commentaires (3)

02/10/2015

une pensée

DSC08289.JPG

Une petite pensée s'il vous plait pour mon prince valeureux qui doit surmonter aujourd'hui une grosse épreuve.

Il est entre de bonnes mains, je le sais, mais vivement ce soir quand même.

DSC01123.JPG

DSC08596.JPG

 

09:44 Publié dans Matthias | Lien permanent | Commentaires (5)

28/09/2015

des boucliers

DSC01001.JPG

C'est une histoire de boucliers et de liens. Ou comment, autour d'un projet partagé, ils ont su se rassembler et combiner leurs talents. Un papa et des petits garçons réunis autour d'un rêve de chevaliers. Il reste un peu de peinture à faire, ce sera pour mercredi. Et pendant ce temps, je tondais autour du potager, car ça pousse déraisonnablement, comme au printemps quand la chaleur se combine à l'humidité et que l'herbe envahit tout.

DSC01009.JPG

DSC01032.JPG

DSC01033.JPG

DSC01027.JPG

DSC01008.JPG

DSC01020.JPG