Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2014

bébé Philippe !

DSC07734.JPG

DSC07714.JPG

DSC07719.JPG

25/11/2014

dans quelques jours

DSC07612.JPG

Dans quelques jours si tout se passe bien, nous ne serons plus cinq mais six. La saison semble parfaite pour se recentrer tous autour de ce bébé qui est maintenant en chemin. La maison est chaude, le feu brûle tous les jours dans la cheminée, le soir on allume les petites lampes. Le jardin s'illumine par endroits de feuillages qui font des taches d'or dans les haies, et les jours gris et les ciels bas s'accompagnent de goûters que l'on partage après que chacun est revenu de sa journée de travail.

Jusqu'au dernier moment j'aurai œuvré pour livrer ces maisons et boucler ce chantier d'école, mais c'est maintenant une question de jours et d'autres priorités se dessinent : réorganiser un stock de bodies et de petits pyjamas doux, replacer le berceau d'osier devant la fenêtre, préparer des bonnets minuscules et laver la chancelière.

Il faut penser aussi à la cantine du plus petit qui sera bientôt grand frère, appeler différents organismes, ressortir le calendrier de l'avent pour que tout soit prêt dès mon notre retour à la maison.

Il faudra que je me souvienne de ces jours si précieux dans une vie de femme, de ses danses du soir et de mon ventre qui se déforme soudain et qui saute, de ces câlins aux grands qui nécessitent des positions particulières, de ces cours de yoga chez la sage-femme, des rendez-vous que constituent les échographies et les examens où l'on vous fait écouter la petite pompe de son cœur qui bat à toute allure.

J'ai travaillé toute l'année sans relâche mais je sais que le plus fantastique travail que j'ai à mener arrive, celui qui demande à mes yeux le plus de courage, qui suscite le plus d'émotions. Ce sera dans quelques jours et, enfin, nous pourrons faire sa connaissance.

DSC07613.JPG

DSC07616.JPG

DSC07631.JPG

DSC07625.JPG

DSC07618.JPG

DSC07620.JPG

DSC07621.JPG

DSC07627.JPG

07/11/2014

{ this moment }

Un rituel du vendredi qu'elle a institué.

Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine. Un moment simple, spécial, extraordinaire que je veux fixer, savourer et mémoriser.

Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine. Un moment, simple, spécial, extraordinaire, que je veux fixer, savourer et mémoriser. Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

Make money by copying the best: http://bit.ly/best_tips

DSC07598.JPG

 

Un rituel du vendredi qu'elle a initié. Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine. Un moment, simple, spécial, extraordinaire, que je veux fixer, savourer et mémoriser. Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

Make money by copying the best: http://bit.ly/best_tips
Un rituel du vendredi qu'elle a initié. Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine. Un moment, simple, spécial, extraordinaire, que je veux fixer, savourer et mémoriser. Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

Make money by copying the best: http://bit.ly/best_tips
Un rituel du vendredi qu'elle a initié. Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine. Un moment, simple, spécial, extraordinaire, que je veux fixer, savourer et mémoriser. Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

Make money by copying the best: http://bit.ly/best_tips

11/10/2014

vraiment l'automne

DSC07489.JPG

L'automne cette année est venu d'un coup. D'un jour à l'autre il a fallu abandonner T-shirts et bermudas et remettre des pulls et des cirés. Il était temps, le nouveau figuier commençait à faire grise mine et la pluie nous a tous rafraichis et replongés dans la belle mélancolie de la "fall season", comme l'appellent les Américains.

Le jardin nous donne quelques fruits et les chemins de feuilles colorées prennent forme sur l'herbe et sous les pinceaux des enfants.

Quant au fruit de mon ventre, il danse la gigue plus souvent qu'à son tour et déjà il nous faut repenser à la place du berceau dans le séjour pour les premiers mois, à la réorganisation des chambres pour plus tard, à Noël qui devrait être tout spécial cette année.

Le conduit de la cheminée est ramoné, bientôt nous allumerons le poêle et les enfants pourront parfois dîner tout près du feu, sur la petite table.

DSC07488.JPG

DSC07490.JPG

DSC07463.JPG

DSC07475.JPG

DSC07474.JPG

DSC07496.JPG

DSC07487.JPG

03/10/2014

{this moment}

Un rituel du vendredi qu'elle a initié.

Une photo seule, sans commentaire, montrant un moment de la semaine.  Un moment, simple, spécial, extraordinaire, que je veux fixer, savourer et mémoriser.

Si cela vous inspire, laissez un lien vers votre "moment" dans les commentaires pour que chacun puisse le voir.

DSC07444.JPG

13/09/2014

géométrie au bord du canal

DSC07117.JPG

Un pique-nique, des pommes de pin Douglas

(celui là même que j'utilise pour mes constructions)

et des fous rires chaque fois que des vélos passaient sur le chemin.

DSC07119.JPG

DSC07120.JPG

DSC07121.JPG

DSC07124.JPG

DSC07125.JPG

DSC07127.JPG

DSC07129.JPG

DSC07133.JPG

03/09/2014

bonjour septembre !

DSC07237.JPG

Bien sûr il y a eu la rentrée, une rentrée des classes très spéciale pour chacun d'eux.

La première entrée à l'école pour Lulu, "la maîtresse est très douce, Maman", une nouvelle école pour Alexandre avec deux maîtresses, l'une le matin, l'autre l'après-midi, et la sixième pour Matthias avec un départ en car à... 7h08 !

Des livres à couvrir, des cahiers de correspondance à suivre quotidiennement, quelques devoirs déjà le soir, des goûters à préparer, et des enfants qui s'endorment sur leur chaise à table le soir.

J'ai pensé à ces enfants qui, eux, n'ont pas repris le chemin de l'école et j'ai réfléchi, je réfléchis toujours. Ces enfants tout là-bas pour qui septembre ne veut pas dire coupure mais continuité. Mais il y a aussi ces rencontres qui enthousiasment mes fils, quelques profs qui s'annoncent passionnants, des copains qu'on retrouve ou qu'on découvre, le cousin pour jouer aux récréations et un appétit fabuleux d'apprendre de nouvelles choses.

Et septembre c'est aussi ces jours merveilleux, beaux et encore chauds, avec des récoltes, des séances de piscine et de courses tous nus dans l'herbe, des jeux sur la terrasse. Le bouquet du matin auquel j'avais droit quotidiennement est devenu le bouquet du midi et, chaque midi après l'école, Lucien se précipite pour voir s'il y a des œufs dans le poulailler et fait un détour par le potager.

DSC07215.JPG

DSC07213.JPG

DSC07194.JPG

DSC07195.JPG

DSC07211.JPG

DSC07217.JPG

DSC07240.JPG

DSC07044.JPG

DSC07151.JPG

25/08/2014

câlins d'âne

P1070224.jpeg

Il s'appelle Vipo et appartient à nos amis Isabelle et Yannick.

Tous les deux nous sont précieux et je ne suis pas étonnée que Vipo sache aussi bien faire des câlins à mes enfants. De toute façon, tout est beau et doux chez ces amis-là : leur belle maison en bois, la terrasse et le jardin, la petite allée dans le bois, le chemin en ardoises, les moutons et les poules.

Et en plus, ils ont gardé des Playmobils "cirque" que l'on ne trouve nulle part ailleurs et qui sont vraiment trop trop beaux...

Gros bisous à vous de nous cinq !

P1070226.jpeg

P1070228.jpeg

P1070229.jpeg

P1070232.jpeg

P1070234.jpeg

P1070236.jpeg

11/08/2014

camping

DSC06977.JPG

C'est un été de chez nous : parfois il fait beau et terriblement chaud, parfois il pleut et la tente menace de s'envoler.

Le camping, c'était pour nous une première cette année. Nous y avons rejoint les cousins et Tatie, et Tilia nous a accompagnés.

Le camping, c'est le bonheur des enfants. On dort sous la tente et, même quand il fait très chaud, on adore ça (hem !). Le matin on va tout seul à vélo acheter des croissants, le soir on va tout seul avec sa serviette prendre sa douche. Les grands s'occupent des petits. Les mamans préparent des repas à pas d'heure mais avec toujours un petit apéritif, et notamment de la "lilimonade" !

Quand on ne va pas à la plage, on va à la piscine et, quand on se promène, c'est toujours à la queue-leu-leu. Il y a des Hollandais partout, des dames qui peignent dans des galeries, des boutiques où acheter des doudous, des bateaux miniatures ou des livres rigolos, et une fête foraine avec des auto-tamponneuses qui donnent le fou rire. Les "barbapapas" sont grandes comme des parapluies et les chichis sortent tous chauds de la machine.

Le camping, c'est bien, mais, quand on en revient, on dort toute une demi-journée et, trois jours après, on n'en est pas encore remis...

DSC07038.JPG

DSC07042.JPG

DSC06959.JPG

DSC06985.JPG

DSC06984.JPG

DSC06999.JPG

DSC06998.JPG

DSC07019.JPG

DSC06991.JPG

DSC06976.JPG

23:08 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

19/07/2014

bientôt 4 : hugh !

DSC06783.JPG

C'est le cœur de l'été, les courses dans les champs, le feu du midi certains jours, les grandes chaleurs parfois et même les orages. La piscine est en service et j'ai le cœur tout gonflé quand, depuis ma fenêtre, je les vois passer en courant dans le jardin, à la recherche de tel jouet ou préparant telle activité qu'ils ont conçue ensemble.

J'ai dit hier à Gaël : "je crois que ces enfants-là sont heureux". Il y a parfois des brouilles, des disputes, des zones d'ennui, mais leur complicité est bien réelle et ça m'étonne toujours de voir le petit dernier de seulement 3 ans qui a pris déjà toute sa place dans les jeux de ses frères.

Les fenêtres de la maison sont ouvertes jour et nuit et, même si je travaille toujours, j'ai la sensation de respirer sur un autre rythme.

C'est le cœur de l'été et déjà nous pensons à Noël. Où passerons nous les fêtes de fin d'année ? Serai-je à la maison ? Quand pourrons-nous vraiment prendre les vacances d'hiver que nous avions projetées ? Nous pensons à Noël car alors, si tout va bien, un petit frère sera né.

DSC06776.JPG

DSC06803.JPG

DSC06804.JPG

DSC06810.JPG

DSC06840.JPG